Aline Baron

Dates d’exposition  : 1 juillet  2016 au 1 juillet 2017

Discipline : gravure (collagraphie)

Née en Normandie, France

Habite actuellement à Montréal, Qc

 

 

Démarche artistique

 

La matière ou l’objet est toujours le point de départ du processus créatif. Tout commence par la récupération de matières ou d’objets jetés, abimés ou hors d’usage et se poursuit par le détournement de leur vocation initiale. A quoi bon se cantonner à voir cette matière ou ce rébus de façon univoque, c’est peut-être une nouvelle vie qui commence ! Cette première étape dans le processus est le reflet des changements que nous vivons dans nos parcours de vie, nos remises en question et nos multiples renaissances. C’est aussi la traduction de l’immense effort qui est requis pour nous affranchir des schémas pré-établis, des projections sociales qui dès notre plus jeune âge nous prédestinent à un rôle, une mission.

Ce tendre pied de nez à l’ordre établi donne naissance à des associations inhabituelles : intégrer du tricot dans des peintures, imprimer des morceaux de métaux écrasés, imprimer sur des écorces de bois de chauffage, coudre du papier, tricoter de la corde de maçon… voilà le vrai plaisir. Ce processus de détournement permet de naviguer aux frontières de mondes imaginaires ou oniriques sans jamais s’éloigner complètement de la réalité. Les objets et les matières sont à la fois un ancrage à la réalité et à la fois un tremplin à l’imaginaire. Un espace gagné de liberté.

C’est ensuite au spectateur d’être mis à contribution : comme les thématiques explorées sont simples et universelles, comme la maison ou l’arbre, celui-ci retrouve immédiatement quelque chose de connu et est alors doucement invité à se laisser aller, à interpréter, à contribuer par son propre imaginaire au détournement ; comme lorsque l’on s’allonge dans l’herbe pour regarder passer les nuages… ce que l’on voit n’est plus une masse de gouttelettes mais un animal, une sirène… le détournement continue grâce à l’intervention de chaque regard posé.

Ces détournements successifs sont l’évocation du potentiel de renouvellement de l’être humain. Et c’est avec douceur que nous sommes invités à nous écarter du regard normatif que nous portons sur nos vies et sur notre environnement. Une simple couture sur du bois est l’indication que tout est possible. Si nous portions ce même regard dans nos vies, ce regard joueur et amusé, poétique et détendu… imaginez ce que nous pourrions accomplir !

« Voir au-delà de l’apparence et imaginer plus loin que ce qui nous est proposé » voici ce qui guide le processus créatif de cette artiste autodidacte et multidisciplinaire.

icon pdf cv_aline_baron_2015  icon pdf  bio_aline_baron_2015

Close