Avantages fiscaux

Amortissement relatif à une œuvre d’art dont l’auteur est canadien

 

 

Au provincial
Un particulier ou une société qui exploite une entreprise ou un bien et qui acquiert une œuvre d’art dont l’auteur est citoyen ou résident canadien pour l’exposer dans son lieu d’affaires peut amortir annuellement 33 1/3 % du coût d’acquisition de cette œuvre sur une base résiduelle. *Cette mesure a été introduite en 1981.
À l’exception de la première année, où un demi-taux (16,665 % au Québec) doit être appliqué.
NB Les informations ci-haut sont sujets à changement. Source : Ministère de la culture et des communications. Cliquez ici pour plus de détails. La Galerie mp tresart se dégage de toute responsabilité envers ce contenu.
Au fédéral
Les acheteurs ont droit à une déduction dégressive de 20 % du coût d’acquisition de l’œuvre.
À l’exception de la première année, où un demi-taux (10 % au fédéral) doit être appliqué.
Pour réclamer la déduction, l’œuvre doit valoir au moins 200 $ et être exposée dans le lieu d’affaires du particulier ou de la société.
NB Les informations ci-haut sont sujets à changement. Source : Ministère de la culture et des communications. Cliquez ici pour plus de détails. Source : Journal les affaires. Cliquez ici pour plus de détails. La Galerie mp tresart se dégage de toute responsabilité envers ce contenu.

galerie-mp-tresart-melanie-poirier-myriam-bussiere-mb-photograph-vernissage-2-novembre-2019-167

« Une entreprise devrait collectionner des oeuvres d’art dans un but d’enrichir les espaces de travail qu’occuperont les employés. De plus, développer et maintenir une collection de manière intelligente contribue au capital culturel et au rayonnement d’une entreprise. » Megan Bradley, Parisian Laundry

Extrait : Collectionner – Le guide aux entreprises de l’AGAC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Disponible