Il était une fois
Mouvements incessants
En train, Montréal-Toronto

 

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Avec mon IPhone rien de s’interpose entre moi et la vie. Je ne suis pas derrière la caméra, je suis dans la vie, les 2 pieds dedans et bien ancrée dans l’instant présent. Lorsque j’ai un « flash », plus d’hésitation, d’analyse et de réglages sans fin, je fonce, point !  J’expérimente tout : angles, compostions, rendus, peu importe le type de photos : architecture, rue, nature, humain, photographie alimentaire, aucune limite !
En utilisant celui-ci, je me libère de contraintes freinant mon processus d’exécution et de créativité. J’ai besoin de créer peu importe où je me trouve, spontanément, sans bagages lourds, en faisant fi des règles.
Fascinée par les trains depuis mon enfance, par les flous de mouvements, questionnements incessants sur la cohabitation des flous et de la netteté dans une image dépendamment de l’endroit où se situent les éléments, devant, derrière et du comment ils se manifestent à différentes vitesses de déplacement.
Réalisations photographiques résultant d’un voyage en train, ces paysages me ramènent à mes souvenirs d’enfance et à l’aide de logiciels et en exploitant le rendu pixélisé, semblable au grain du temps de l’argentique (pellicule photo), j’aime recréer les impressions et sensations vécues lors de déplacement en voiture, en famille, regard rivé à la fenêtre, plongé dans les paysages de ma Mauricie Natale.
Certains rendus photos empruntent un peu l’illusion de l’utilisation de certains médiums tels : l’aquarelle, l’encre de chine, les pastels, le fusain… aidant à témoigner de l’ambiance d’une certaine époque.

Je souhaite acheter une oeuvre de Claire Cossette

Commentaire(s)

error: ce contenu est protégé !