PICASSO : FIGURE EMBLÉMATIQUE DU XXE SIÈCLE – HISTORI’ART – Avril 2014

PICASSO : FIGURE EMBLÉMATIQUE DU XXE SIECLE

À ce jour, Pablo Picasso demeure l’artiste le plus connu dans le monde. Le peintre, sculpteur et graveur d’origine espagnole a profondément marqué le XXe siècle en apportant, avant l’âge de 50 ans, une contribution distinctive à l’art moderne[1]. Sa renommée est principalement due à ses toiles.

Celui qui affirmait que « tous les enfants sont des artistes, mais que très peu le restent en vieillissant » commence à peindre très jeune. Né au sud de l’Espagne en 1881 d’un père professeur de peinture, il peint dès l’âge de huit ans sa première toile, Le petit picador jaune, dont il ne se départira jamais.

Au très jeune âge de 15 ans, Picasso entre à la prestigieuse École des beaux arts Llotja de Barcelone et suit des cours de niveau avancé. Trois ans plus tard, il abandonne ses études et entreprend une carrière d’artiste indépendant qui changera à jamais le paysage artistique. Au- delà des différents mouvements qu’il influence ou dont il s’imprègne, les tableaux du célèbre peintre sont avant tout le reflet de ses propres rêves, de ses tristesses et de ses colères[2]. Une forme d’autobiographie de l’âme en couleur.

Les années qui suivent (1901-1904) portent le nom de « période bleue ». Ébranlé par le suicide d’un ami proche, Picasso peint sur le thème de la mort, de l’angoisse et de la nostalgie dans des teintes bleutées qui donnent une ambiance mélancolique aux œuvres. L’une des plus célèbre, La femme aux bras croisés (1901), illustre une dame au regard à la fois vide et affligé. Suit immédiatement, entre 1904 et 1906, ce qu’on appelle aujourd’hui la « période rose ». Cette dernière constitue le berceau de toiles plus sentimentales et joyeuses dans lesquelles le peintre aborde des thèmes comme la maternité et le cirque.

Les demoiselles d’Avignon (1907) marque un tournant déterminant dans la carrière de Pablo Picasso; il traverse du côté de l’art moderne. La toile représente cinq femmes nues aux formes angulaires rappelant des figures géométriques. Il s’agit de la caractéristique dominante du courant du cubisme, dont le peintre est l’instigateur avec George Braque. L’aventure du cubisme dure sept ans pour Picasso, mais laisse une empreinte indélébile dans l’histoire de l’art.

Vers 1916, l’artiste délaisse les formes géométriques et retourne à un style plus classique avec des toiles comme Portrait d’Olga dans un fauteuil (1917) et, un peu plus tard, Les trois femmes à la fontaine (1921). Il ne cesse jamais de communiquer ses émotions et ses frustrations à travers son art comme en témoigne sa célèbre toile Guernica (1937), qui illustre les atrocités du bombardement de la ville de basque de Guernica par les Allemands.

Artiste précoce, Picasso a enrichi le monde de l’art de milliers de toiles et autres œuvres. On en retrouve un nombre important dans les plus grands musées à travers le monde entier.

[1] http://www.pablopicasso.org/

[2] http://www.eternels-eclairs.fr/tableaux-picasso.php

 

Par Joannie Roberge

Rédactrice

joannie_roberge@hotmail.com

 

Close